mercredi 24 avril 2019

Conférence de Baroja





Mardi 7 mai à 20h30 aux Ecuries de Baroja (Anglet)
 
Monsieur Gilbert Romeyer-Dherbey, philosophe, professeur émérite à la Sorbonne, spécialiste de la pensée hellénique ,
donnera la conférence suivante :

"La terrible mitrailleuse de Dieu"
dans Le Moulin de Pologne de Jean Giono
 
En rupture radicale avec les romans champêtres du début de l’œuvre de Giono, Le moulin de Pologne a pour cadre une ville, une petite ville qui, à vrai dire, ressemble furieusement à Manosque. Ce n'est pas non plus un roman picaresque, comme Les grands chemins, ni un récit de cape et d'épée, comme Le hussard sur le toit.
Il s'agit d'un texte bref, ambitieux, plus intériorisé, un roman du destin qui est en vérité, comme nous essaierons de le montrer, un drame théologique, l'évocation de la lutte entre un bon diable et un Dieu méchant, dont l'enjeu est le sort d'une famille venue d'un Mexique lointain et fabuleux. Ce récit, qui pour les commentateurs demeure "une énigme", témoigne d'une interrogation sur la question de l'au-delà, ce qui ne l'empêche pas d'ailleurs d'être un livre ironique et fulgurant. Là, plus qu'ailleurs encore, Giono, tout comme Melville, "a intérieurement appareillé pour la dangereuse croisière des rêves".

dimanche 7 avril 2019

Séminaire philo d'avril : CIORAN



Un séminaire de philosophie animé par Christophe Lamoure, professeur de philosophie, se tiendra à la maison des associations de Biarritz du lundi 15 au vendredi 19 avril, tous les matins de 10h à 12h sauf le mercredi.
 
Il sera consacré à l’écrivain Cioran (1911-1995).

Auteur d’une œuvre éblouissante, Cioran reste méconnu et victime de préjugés tenaces. Drôles, impertinents, sensibles et cruels, ses livres, écrits dans un français superbe, méritent d’être lus et médités.

 
On ne devrait écrire des livres que pour y dire des choses qu’on n’oserait confier à personne.”


Lundi 15 :
Une vie philosophique : exil et insomnie, des expériences fondatrices

Mardi 16 :
La quête d’une lucidité extrême : fragments et sensations

Jeudi 18 :
Le droit de se contredire : L’impossible et le rire

Vendredi 19 :
Exercices d’admiration

Pour s'inscrire ou pour plus d'informations :
christophe.lamoure@laposte.net
ou
06 48 12 54 45

 

samedi 30 mars 2019

Claude Habib à Baroja (Anglet)



Une conférence se tiendra mardi 2 avril à 20h30 aux écuries de Baroja (Anglet).
 
L'invitée, Mme Claude Habib, professeur de littérature à l'université de la Sorbonne nouvelle, spécialiste de la littérature du XVIII° siècle traitera du sujet suivant :
La tolérance ou l’effort contre soi
La tolérance fut conceptualisée au XVIIe siècle par Bayle et Locke, dans l’après coup des guerres de religion européennes, avant d’être diffusée par Voltaire au siècle suivant. Nous héritons de leurs avancées, dans un contexte entièrement différent. Les revendications de droits subjectifs d’une part, et les migrations d’autre part ont bouleversé les thèmes et, par suite, l’exercice de la tolérance : à présent les sociétaires sont mis en demeure d’accepter les orientations sexuelles les plus diverses tout en accueillant les croyances et les mœurs de populations d’origines variées. Sans aucun doute la tolérance est indispensable pour assurer la coexistence au sein des sociétés modernes. Mais elle ne va pas de soi. Le basculement d’une partie des opinons en Europe et aux Etats-Unis indique qu’elle n’est jamais un acquis. On ne peut se reposer sur la tolérance : elle exige en chacun un effort permanent pour avouer, affronter et surmonter ses aversions .Car il n’est de tolérance qu’envers ce qu’on ne supporte pas sans mal.
 
 
L'entrée est libre et gratuite.

samedi 23 mars 2019

Conférence à Biarritz




A l'invitation de l'université du temps libre de Biarritz,
Christophe Lamoure, professeur de philosophie,
prononcera une conférence le jeudi 28 mars à 16h15
à la maison des associations de Biarritz
(quartier Petricot, 2 rue Darritchon).
 
 
"Penser le fait religieux avec Henri Bergson"


En 1932, le philosophe Henri Bergson (1859-1941) publie son dernier livre Les Deux Sources de la morale et de la religion. S'appuyant sur les travaux des sociologues, prêtant une attention soutenue aux phénomènes mystiques, soulignant l'influence de grandes figures spirituelles dans l'histoire de l'humanité, il jette une lumière originale et puissante sur le rôle majeur que jouent les religions dans la vie des peuples et des individus.

Alors qu'on évoque un retour du religieux dans le monde contemporain, soit pour s'en inquiéter soit pour s'en réjouir, la réflexion d'Henri Bergson est d'un grand intérêt pour comprendre ce qui est en jeu dans ces mouvements puissants, capables de bouleverser, pour le meilleur et pour le pire, le mode de vie des personnes et des sociétés.
 
 

jeudi 14 mars 2019

Barbara Stiegler : Faut-il s'adapter ? bis



Barbara Stiegler vous présente son ouvrage "Il faut s'adapter : sur un nouvel impératif politique" aux éditions Gallimard. Rencontre animée par Kim Sang Ong-Van-Cung de la Société de Philosophie de Bordeaux et Jean Petaux de Sciences-Po Bordeaux. En partenariat avec l'Université Bordeaux Montaigne.

Barbara Stiegler : Faut-il s'adapter ?



Dans ce monde néolibéral où nous serions toujours en retard, il faudrait "s'adapter"... Analyse d'un courant de pensée né de la société industrielle, avec Barbara Stiegler, auteure de ""Il faut s'adapter". Sur un nouvel impératif politique" (Gallimard, 2019).

"Il faut s'adapter", "nous sommes en retard"... autant d'expressions rebattues dans nos sociétés mondialisées, et dont l'origine remonte déjà à la révolution industrielle. Car, du point de vue néolibéral, forme de libéralisme qui privilégie une forme d’intervention étatique, l'espèce humaine devrait apprendre à vivre dans un nouvel environnement, s'adapter à cette "grande révolution" par des politiques de santé et d'éducation, lesquelles seraient menées par des experts distants du peuple "masse".
"La démocratie devient une technique politique de fabrication du consentement des masses."     
(Barbara Stiegler)
On en parle avec la philosophe Barbara Stiegler, professeure à l’université de Bordeaux, membre de l'Institut universitaire de France, ses recherches portent notamment sur l’histoire des libéralismes et de la démocratie. Elle publie "Il faut s'adapter". Sur un nouvel impératif politique (Gallimard, 2019), essai sur un nouvel impératif politique. Une généalogie du néolibéralisme qui remonte aux années 1920, à l’écriture d’un grand récit qui semble encore influencer les esprits et guider l’action publique.
"Il  y a une lutte contre les inégalités, le but étant de dégager des inégalités naturelles [...] pour que le meilleur gagne."  
(Barbara Stiegler)